Disparition de Jean-Hugues Malineau (1945-2017)

Poète, romancier et bibliophile, Jean-Hugues Malineau, disparu le 9 mars 2017, va manquer à la poésie, aux poètes et aux enfants.

Disparition de Jean-Hugues Malineau (1945-2017)

Classe élémentaire

Encore un tout petit peu de temps

et je pourrai vous enseigner

le beau métier de vivre

J'ai tant rêvé le nez en l'air

tant écouté les musiques de l'eau

et tant allumé de feux

dans les ronces ou dans les regards

que je peux dès aujourd'hui

vous convier à prendre l'air

les yeux grands ouverts

et le cœur aux aguets

à demeurer terre à terre

de celle qui vous prendra

et qui ne s'est jamais dérobée

aux mains aux reins et aux épaules.

Je sais mettre l'eau à la bouche

et faire feu de toute joie

et j'aimerai tant vous apprendre

ce terrible et merveilleux métier de vivre

avec la fragilité des sources

des braises des plumes des pollens

et du cœur

du cœur qui peut cesser de battre

du cœur qui s'accélère

du cœur qui sait aussi prendre son temps

parmi les murmures

et les exclamations du vivant.

inédit sauf en revue Griffon, et sur le site du Printemps des Poètes

Né en 1945 à Paris, Jean-Hugues Malineau enseigne la littérature en collège et en lycée de 1968 à 1975 ; il est parallèlement chargé de cours en poésie contemporaine à l'université de Nanterre de 1971 à 1974.

Prix de Rome de littérature en 1976, il quitte l'enseignement pour se consacrer à toutes les activités liées à la poésie, au livre d'enfant et à la bibliophilie.

Il est auteur d'une centaine d'ouvrages (contes, romans et surtout poésie) pour adultes et surtout pour enfants et a été publié par Grasset, Gallimard, Hachette, L'Ecole des Loisirs, Actes Sud, Milan, Casterman, Albin Michel...

En 1976, il crée les éditions artisanales Commune mesure et publie plus de 120 livres de poésie contemporaines sur presse à bras. Il obtient en 1986 le prix Guy Levis Mano de typographie.

Pionnier des ateliers d'écriture, il a rencontré plus de 300 000 enfants !

Il a été directeur de collection chez Casterman (l'Ami de poche : romans pour enfants et adolescents) et président de la Charte des Auteurs et Illustrateurs pour la Jeunesse.

Il multipliait les conférences et les expositions concernant la poésie et l'histoire du livre pour enfants à partir de sa bibliothèque personnelle (Expositions Eluard, Follain, Guy Levis Mano, Père Castor).

Il a enseigné à l'école d'arts graphiques Émile Cohl de Lyon l'histoire du livre pour enfants (évolution technique et graphique de l'origine à nos jours) et multipliait les conférences sur l'histoire du livre et les expositions de beaux livres d'enfants : ex «Quand les peintres s'adressent aux enfants » à la galerie Jeanne Bucher hiver 2007-2008.

À de nombreuses reprises, la Maison de la Poésie puis les Itinéraires poétiques de Saint-Quentin-en-Yvelines avaient fait appel à lui pour animer des ateliers de sensibilisation à la poésie en écoles et en bibliothèques, et des temps de lecture publique.

Collectionneur et grand bibliophile, il nous avait prêté des expositions exhaustives de livres en tirages originaux de Paul Eluard et, plus récemment, de Blaise Cendrars, que nous avions présentés au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Scène nationale.

Il va manquer à la poésie, aux poètes et aux enfants.